Mécanique et énergétique

Objectif de la filière

Cette filière a pour but de former des ingénieurs maîtrisant l’élaboration et la conduite de procédés, leur modélisation et leur contrôle dans les domaines de l’énergie, des transferts thermiques et de la mécanique des fluides. Les élèves-ingénieurs vont acquérir de solides connaissances autour des thèmes suivants : énergies, transferts de chaleur et de masse, thermique, mécanique des fluides, modélisation et simulation numérique, utilisation de l’énergie (énergie renouvelable et fossile, combustion).
La formation scientifique et technique est complétée par l’acquisition de fondamentaux en sciences humaines et économiques ; les ingénieurs sont alors aptes à intégrer des postes à responsabilités dans pratiquement toutes les branches de l’industrie.

Les promotions accueillent entre 60 et 70 élèves.

Contenu du Programme

3ÈME ANNÉE

Formation scientifique et technique
• Physique : thermodynamique, ondes et vibrations, chimie,
optique, automatique, introduction aux transferts thermiques,
électronique de puissance/électrotechnique.
• Mécanique : mécanique des milieux continus, élasticité,
matériaux, résistance des matériaux, mécanique des fluides
parfaits, réels, matériaux - résistance des matériaux.
• Mathématiques et informatique : mathématiques pour
l’ingénieur, algèbre, algorithmique et programmation C,
outils numériques, méthodes numériques, statistiques et
probabilités, calcul scientifique et langage Fortran.

Environnement de l’entreprise
Anglais, Organisation et fonctionnement des entreprises,
gestion financière des entreprises, expression orale et écrite,
hygiène et sécurité, responsabilité sociétale des entreprises.

4ÈME ANNÉE

Formation scientifique et technique
• Transfert de chaleur et masse : conduction, convection, rayonnement,
milieux semi-transparents, changement de phase.
• Mécanique : mécanique des fluides compressibles, rhéologie
des fluides complexes, mécanique des fluides appliquée.
• Informatique : outils numériques pour l’ingénieur (MATLAB
- interface et macro - VB/JAVA).
• Ingénierie : machines thermiques, contrôle et procédés,
génie nucléaire, systèmes énergétiques.

Environnement de l’entreprise
Anglais, management de la qualité, gestion commerciale
et marketing, management de projets, management des
relations humaines, projet personnel professionnel, développement
durable.

  • Parcours Risques industriels et naturels

Propagation des feux, explosions, méthodes et outils d’aide à la décision...

  • Parcours Énergies

Thermique du bâtiment, énergies renouvelables, gestiondistribution de l’énergie, optimisation des systèmes énergétiques...

  • Parcours Simulation numérique

avancée en Mécanique énergétique Thermomécanique, turbulence, calcul scientifique haute performance...

5ÈME ANNÉE

Formation scientifique et technique
• Energies renouvelables, transfert de chaleur avancée,
écoulements diphasiques, turbomachines.
• Modélisation numérique : éléments finis, simulation numérique
de systèmes thermiques.
• Parcours au choix.

Environnement de l’entreprise
Anglais, insertion professionnelle, droit des affaires, innovation
et entrepreneuriat, management environnemental,
santé et sécurité au travail.

Double cursus

Ingénieur / manager avec nos partenaires Kedge Business School.
En 5ème année, possibilité de présenter un master recherche de l’Université, possibilité de suivre un semestre externalisé (S9) à l’Institut National des Sciences et Techniques
Nucléaire de Cadarache.

Mobilité internationale

De nombreux étudiants effectuent leurs stages de de 4ème ou 5ème année à l’étranger. Il est également possible d’effectuer un semestre d’échange à l’étranger (Europe, Brésil, Chili, Canada).
Pour l’obtention du diplôme, une mobilité internationale (stage, études, double diplôme...) de 4 semaines consécutives minimum est exigée.

Professionnalisation

Projets
Un projet industriel entre la 4ème année et 5ème année (soutenance
publique en fin de 5ème année, avant le départ en
stage). Une semaine de projet en immersion dans une
équipe de recherche CNRS (Projet Initiation à la Recherche).
Stages et alternance
• 3ème année : stage de découverte de l’entreprise, 4 à 6
semaines, début juin.
• 4ème année : stage en entreprise ou laboratoire, 8 semaines
minimum à partir de mi-février.
• 5ème année : stage industriel, 5 mois minimum à partir de
mars.
Alternance
Possibilité d’effectuer la 5ème année en contrat de profesionnalisation
dans une entreprise. Objectif : faciliter l’entrée
dans la vie active et développer l’esprit d’entreprise tout en
assurant la même formation théorique.

Environnement pédagogique

Les enseignants-chercheurs sont majoritairement rattachés à un laboratoire CNRS (IUSTI) dont les activités sont axées sur les sciences de l’ingénieur et en particulier sur la transformation de l’énergie (physique des transferts), les écoulements multiphasiques (compressibles, à grains, divisés, …), la combustion et les feux.

Des intervenants extérieurs complètent l’équipe pédagogique en apportant leur expertise et leurs connaissances spécifiques du milieu de l’ingénieur et de l’entreprise.

Exemple d'équipement pédagogique

Banc d’étude d’échangeurs thermiques

Un échangeur de chaleur est un dispositif permettant de transférer de l'énergie thermique d'un fluide vers un autre sans les mélanger. Le flux thermique traverse la surface d'échange qui sépare les fluides.

 

 

 

 

 

 

 

Banc Système de ventilation

Le Banc pédagogique d'étude de la ventilation permet d'étudier les paramètres influençant les écoulements d'air dans les conduits et les méthodes de conception et d'installation de tels systèmes de ventilation.

 

 

Débouchés pour les diplômés

Les diplômés de cette filière trouvent des emplois dans un large spectre de secteurs d’activités dans des fonctions clés comme la gestion d’affaires commerciales (photovoltaïque, énergies renouvelables...), industrielles (installations clés en main) ou en liaison avec le BTP (réponses aux lots CVC, réhabilitation de bâtiments, éco-bâtiments). Un autre aspect des fonctions visées est l’étude et le développement de projets liés à l’efficacité énergétique des composants, qu’ils soient issus du bâtiment (CVC, enveloppe...), du secteur des transports (aéronautique, naval, routier...) ou de la production d’énergie (brûleurs, turbines, réacteurs, co-générateurs...).