service respect-égalité

L'apprentissage à Polytech Marseille

À partir de la rentrée 2023, trois spécialités d’ingénieur par la voie de l’apprentissage seront proposées à Polytech Marseille :

  • Informatique
  • Mécanique Energétique 
  • Systèmes Numériques

Les atouts de l'apprentissage

  • Une double formation professionnelle et académique
  • Un statut de salarié
  • Une rémunération par l’entreprise
  • Une exonération des droits d’inscription à la formation
  • 12 semaines à l'international
  • Un tutorat personnalisé à l'école et en entreprise
  • Une expérience professionnelle significative

Organisation

L’élève-ingénieur signe un contrat d’apprentissage de trois ans. La formation s’articule en période longues entre l’entreprise et l’école. Celles-ci s’étalent sur plusieurs semaines permettant. L’éloignement géographique entre l’entreprise et l’école.

La formation est organisée autour :

  • de compétences génériques d’ingénieur basées sur des connaissances scientifiques et techniques, de la conduite de projet, de la capacité à s’adapter à l’entreprise et à la société.
  • de compétences spécifiques à l'une des spécialités choisies. L'évaluation de ces compétences est réalisée conjointement par l'école et l'entrepise.

Au cours des trois années de formation, l’apprenti aura l’opportunité de réaliser 12 semaines en mobilité internationale (obligatoire) durant les périodes en entreprise.

Partenaires de l'alternance à Polytech Marseille

La filère Informatique par la voie de l'apprentissage

Objectifs 

Former des ingénieurs maîtrisant les concepts et technologies du développement et la conception logicielle.

Formation

Depuis 1993, la filière informatique forme des ingénieurs possédant des compétences organisationnelles et managériales. Les enseignements sont constitués d’un socle général en informatique pour les métiers du développement et de la conception logicielle. Deux domaines d’expertise sont privilégiés : Intelligence Artificielle & Science des Données et Réalité Virtuelle, Augmentée & Mixte.

Admissions

Entrée en 1ère année du cycle ingénieur (année 3 post-bac) : sur concours (sélection sur dossier et entretien)

  • Pré-requis : 120 ECTS validés (L2, ou équivalent ), notamment après un parcours préparatoire intégré à Polytech (PEIP), un BUT (ciblé sur Informatique, Réseaux et Télécommunications,  Génie Electrique et Informatique Industrielle, etc...) ou une classe préparatoire. 
  • Eligibilité au statut d'apprenti : Les élèves doivent avoir moins de 30 ans lors de leur admission au sein de l’école

Concours pour l'entrée en septembre 2023
dans la filière Informatique  (Apprentissage)

Candidatures via le site CFAI

 

Débouchés

Tous les secteurs d’activités sont en forte demande de solutions informatiques intelligentes et immersives : L’industrie, la santé, la robotique, l’aéronautique, la culture, le jeu vidéo, le web, etc...

Métiers

• L’ingénieur Logiciel est responsable de la conception, du développement et du déploiement d’applications informatiques.
• L’ingénieur Intelligence Artificielle élabore et crée des applications capables de « prédiction automatique » qui répondent à des problèmes complexes.
• L’ingénieur Réalité Mixte conçoit et développe des applications et des techniques d’immersion à l'aide d'outils spécifiques comme les casques de réalité virtuelle, ou les gants numériques.
• L’ingénieur Science des données conçoit et développe des algorithmes et des infrastructures orientées Big Data.

 

La filière Informatique

Consulter la fiche insertion de cette filière qui a formé plus de 1 255 ingénieurs dans le domaine.

La filière Mécanique énergétique par la voie de l'apprentissage

Objectifs 

Former des ingénieurs généralistes dans les domaines de la mécanique des fluides, des transferts thermiques et de l’énergie, intégrant les grands enjeux de la transition énergétique.

Formation

Depuis 1986, la filière Mécanique énergétique, forme des ingénieurs généralistes du domaine qui maîtrisent l’élaboration et la conduite de procédés, leur modélisation et leur optimisation. En 2023, elle ouvre une nouvelle voie d'accès par apprentissage pour répondre à la demande de formations en alternance du marché de l’emploi régional et national.

Admissions

Entrée en 1ère année du cycle ingénieur (année 3 post-bac) : sur concours (sélection sur dossier et entretien)

  • Pré-requis : 120 ECTS validés (L2, ou équivalent ), notamment après un parcours préparatoire intégré à Polytech (PEIP), un BUT (ciblé sur Génie mécanique et productique, Génie Chimique, Génie des procédés, Génie civil, Construction durable, Génie thermique et énergie, etc...) ou une classe préparatoire. 
  • Eligibilité au statut d'apprenti : Les élèves doivent avoir moins de 30 ans lors de leur admission au sein de l’école.

Concours pour l'entrée en septembre 2023
dans la filière Mécanique énergétique  (apprentissage)
Merci  de vous manifester pour que nous puissions vous contacter
dès que la campagne d'admissions sera ouverte
ICI

Candidatures 

Les candidatures se feront sur E-candidat entre le 15 février et le 31  mars 2023.

Le recrutement se fera sur dossier, test d’anglais et entretien.

Après l’étude de dossier, une admissibilité sera donnée pour le 24 avril 2023.

Débouchés

Les diplômés s’insèrent dans des entreprises qui produisent, transportent, transforment ou optimisent l’énergie dans les secteurs du bâtiment, des énergies renouvelables, des services énergétiques, de l’industrie nucléaire, automobile, aéronautique, navale et ferroviaire, ainsi que la fabrication de biens d’équipements, de l’armement.

Métiers

• L’ingénieur chargé d’études et projet conduit toutes les étapes d’un projet technique, de sa conception à sa réalisation.
• L’ingénieur de recherche et développement conçoit et développe de nouveaux produits ou de nouvelles technologies.
• L’ingénieur exploitation maintenance diagnostique, optimise et assure la maintenance de systèmes énergétiques.
• L’ingénieur chargé d'affaires définit et pilote des projets technico-commerciaux.

 

La filière Mécanique énergétique

Consulter la fiche d'insertion de cette filière qui a formé plus de 2 100 ingénieurs dans le domaine.

La filière Systèmes numériques par la voie de l'apprentissage

Objectifs 

Former des ingénieurs spécialisés dans les domaines des nouvelles technologies de l’information et de la communication, susceptibles de pouvoir travailler sur l’ensemble de l’écosystème de l’Internet des Objets.

Formation 

Ce nouveau diplôme, exclusivement accessible par la voie de l’apprentissage, s’appuie sur l’expérience de spécialités d’ingénieur de Polytech Marseille déjà anciennes. Sa création résulte de la volonté de répondre à une demande grandissante des entreprises en compétences dans les systèmes numériques et l’IoT. Le futur ingénieur va acquérir tout au long de son cursus des compétences sur l’ensemble de l’écosystème de l’internet des objets : du capteur jusqu’à l’usage. En savoir plus ...

Admissions

Entrée en 1ère année du cycle ingénieur (année 3 post-bac) : sur concours (sélection sur dossier et entretien)

  • Pré-requis : 120 ECTS validés (L2, ou équivalent ), notamment après un parcours préparatoire intégré à Polytech (PEIP), un BUT (ciblé sur Mesures Physiques, Génie Electrique et Informatique Industrielle, Réseau et Télécommunication, Informatique) ou une classe préparatoire. 
  • Eligibilité au statut d'apprenti : Les élèves doivent avoir moins de 30 ans lors de leur admission au sein de l’école

Concours pour l'entrée en septembre 2023
dans la filière Systèmes Numériques  (apprentissage)
Merci  de vous manifester pour que nous puissions vous contacter
dès que la campagne d'admissions sera ouverte
ICI

Candidatures 

Les candidatures se feront sur E-candidat entre le 15 février et le 31  mars 2023.

Le recrutement se fera sur dossier, test d’anglais et entretien.

Après l’étude de dossier, une admissibilité sera donnée pour le 24 avril 2023.

Débouchés

L’ingénieur « systèmes numériques » formé par voie d’apprentissage exercera ses activités dans les domaines de l’électronique embarquée, les télécommunications, la transmission et le traitement des données (big data, intelligence artificielle...) ainsi que dans le développement lié aux nouveaux usages des objets connectés (Industrie 4.0, e-santé, nouveaux services).

Métiers

• L’ingénieur d’études et de développements d’applications en électronique embarquée développe de nouveaux dispositifs d’acquisition et de traitement des données issues de capteurs.
• L’ingénieur de développement de systèmes de transmission d’information va mettre en place des nouveaux réseaux de communication et de stockage des données.
• L’ingénieur data scientist va traiter ces données massives afin d’en extraire des informations pertinentes.
• L’ingénieur de conception ou d’intégration va développer des produits correspondant à de nouveaux besoins dans le domaine des objets connectés.